Shiba Inu dressage

7 erreurs commises par les propriétaires de Shiba Inu

Si vous possédez un Shiba ou, plus précisément, si vous êtes « possédé » par un Shiba, vous allez certainement gâter votre Shiba.

C’est fantastique, mais il y a de fortes chances que vous puissiez faire plus pour que votre Shiba vive une vie longue et heureuse.

Combien des sept erreurs de dressage suivantes commettez-vous ?

N° 1 – Ne pas socialiser les chiots Shiba Inu

Si vous n’aviez qu’une seule chance, que feriez-vous ?

Et vous n’avez qu’une seule chance de rendre l’avenir de votre Shiba Inu joyeux, sûr et paisible : pendant la phase de développement du chiot.

C’est ce que l’on appelle parfois la période d’imprégnation du chiot.

Une fois cette période passée, la socialisation de votre Shiba Inu deviendra exponentiellement plus difficile, voire impossible.

Ramener un nouveau chiot à la maison est un moment de joie pour les familles. C’est aussi un moment où les parents d’un nouveau chiot apprennent qu’ils ont mal calculé la quantité de temps et d’efforts nécessaires pour élever un chiot.

De nombreux propriétaires ne consacrent pas assez de temps à la socialisation et à l’apprentissage du comportement après tous les câlins, l’alimentation et le nettoyage.

Le Shiba Inu est une race de chien primitive qui présente des caractéristiques plus sauvages que les canidés plus civilisés comme les labradors.

Si les chiots Shiba Inu ne sont pas correctement socialisés, ils peuvent développer de l’anxiété, de l’hostilité et de la peur, ce qui aura un impact à long terme sur eux – et sur votre famille.

Tous ces facteurs réduiront la qualité de vie de votre nouveau membre de la famille.

Les Shiba Inu qui n’ont pas été socialisés sont également plus susceptibles de s’enfuir et de se blesser ou de se perdre pour de bon.

N° 2 – Des dents et des griffes

Vous avez, je l’espère, inclus la manipulation dans le processus de socialisation si vous avez évité les dangers de ne pas socialiser votre chiot Shiba Inu.

Malheureusement, de nombreux propriétaires de Shiba Inu attendent qu’il soit trop tard pour inclure la manipulation dans leur entraînement.

Il est vital, pour votre santé et celle de votre Shiba Inu à long terme, d’être capable de manipuler votre Shiba Inu en toute sécurité.

Les maladies dentaires sont l’une des maladies les plus fréquentes chez les chiens, et elles ont des conséquences graves, allant de coûts dentaires élevés à une durée de vie plus courte.

Les griffes non coupées finissent par devenir de plus en plus longs, ce qui compromet la démarche naturelle de votre Shiba Inu.

Des douleurs, des pattes écartées et des dommages irréparables aux articulations peuvent en résulter.

Des griffes plus longues signifient des quicks plus longs, ce qui rend la coupe des griffes du Shiba Inu d’autant plus difficile.

Ne soyez pas le propriétaire d’un Shiba Inu.

Brossez les dents de votre Shiba Inu et coupez-lui régulièrement les griffes.

N°3 – Être passif face à l’aggressivité du Shiba Inu

Les Shiba Inu qui n’ont jamais été socialisés sont plus susceptibles de développer des difficultés d’agressivité à l’avenir.

Il vous incombe, en tant que propriétaire de Shiba Inu, de faire tout ce qui est en votre pouvoir pour éviter qu’un comportement agressif ne devienne incontrôlable.

Pour ce faire, vous devrez établir des règles et des limites que notre Shiba Inu devra respecter.

Vous ne pouvez pas simplement « les laisser s’en sortir ». À long terme, cette permissivité est source de problèmes.

Surtout, vous ne devez jamais « récompenser » un comportement violent. Certains propriétaires de chiens, par exemple, essaieront de « calmer » leur chien agité avec un ton apaisant et réconfortant.

Comme votre ton indique que vous acceptez le comportement, cela revient en fait à féliciter votre Shiba.

Au contraire, vous devez être ferme avec votre Shiba Inu et lui faire comprendre qu’un comportement agressif ne sera pas accepté.

Si le dressage n’est pas votre point fort et/ou si votre Shiba Inu est agressif au point d’être dangereux, demandez conseil à un comportementaliste canin expérimenté.

N° 4 – Laisser votre Shiba Inu prendre trop de poids

C’est un gros problème.

C’est un « gros » dans tous les sens du terme.

Plus de 45 % des chiens sont en surpoids ou obèses, selon l’Association for Pet Obesity Prevention (APOP).

Un Shiba Inu avec un ou deux kilos en trop n’est PAS la même chose qu’un humain avec un ou deux kilos en trop. Chaque kilo de graisse supplémentaire peut avoir un impact négatif sur la santé, le bien-être et la longévité de votre Shiba Inu.

Conséquences de l’obésité du Shiba Inu :

  • Arthrose
  • Diminution de la mobilité
  • Tumeurs graisseuses (lipomes)
  • Diabète / insulino-résistance
  • Hypertension artérielle
  • Troubles du foie
  • Difficultés respiratoires
  • Faible immunité
  • Risque accru de complications liées à l’anesthésie

Un Shiba Inu qui est obèse ou gros n’est PAS un Shiba Inu mignon. C’est un Shiba Inu en mauvaise santé, et vous êtes le seul à en être responsable.

Cela signifie que si votre Shiba Inu est en surpoids, vous devez repenser votre stratégie alimentaire dès maintenant.

La plupart du temps, il suffit de réduire la taille des portions. D’autres fois, en fonction du stade de vie de votre Shiba Inu, vous devrez peut-être adapter la nourriture à ses besoins.

Les friandises doivent être réduites

Évitez également de suralimenter votre Shiba Inu avec des calories excessives. Si c’est le cas, vous devez réduire ses repas habituels.

N° 5 – Nourrir votre Shiba Inu avec une alimentation de mauvaise qualité

En tant que bon parent d’animal, vous devriez savoir exactement ce que vous donnez à votre Shiba.

Mais qu’en est-il de vous ?

Si vous regardez l’histoire de la fabrication des aliments pour animaux de compagnie, vous ne trouverez pas une belle image. (Jetez les restes de nourriture, les « protéines » d’animaux tués sur la route, la mélanine et les poisons – ce n’est que le début…..).

Les grands producteurs multinationaux d’aliments pour animaux de compagnie font fortune (des milliards) en vendant des aliments pour chiens à des propriétaires de chiens naïfs depuis des décennies.

N’est-ce pas tout ce dont nous avons besoin si c’est équilibré ?

Ce doit être bon si le vétérinaire le recommande, non ?

Non, non, non…

Nous ne pourrons pas tout couvrir ici, mais il y a déjà beaucoup de contenu que vous pouvez consulter. Nous vous fournirons également des liens vers d’autres sites Web fiables sur le sujet.

Dans un monde parfait, nous ne préconiserions de donner à votre Shiba Inu qu’un repas équilibré, frais et de qualité humaine, minimalement préparé ou cru.

Nous ne recommanderions qu’un petit nombre de marques parmi tous les aliments commerciaux pour chiens disponibles pour nourrir les membres de notre précieuse famille.

Évitez à tout prix les sociétés géantes et préférez les entreprises locales qui ont fait leurs preuves en matière d’éthique, d’aliments frais et de passion pour tout ce qui n’est pas le profit.

Traduction – ça va coûter beaucoup plus cher que les croquettes produites en masse. 

N° 6 – Ne pas faire de l’exercice à la fois pour le corps et l’esprit

Faire faire de l’exercice à votre Shiba Inu est un élément important pour le garder heureux, en bonne santé et en forme. En raison de leur état physique, la plupart des Shiba Inu en surpoids n’ont pas assez d’activité quotidienne.

Commencez doucement et augmentez progressivement l’endurance de votre Shiba Inu jusqu’à ce que les promenades régulières deviennent un jeu d’enfant.

L’activité physique est bonne pour la santé générale de votre Shiba Inu et l’aidera à rester mobile jusque dans ses vieux jours.

Malheureusement, la stimulation mentale est un aspect souvent négligé de la santé d’un chien.

Or, ce n’est pas le cas.

Selon des preuves scientifiques, la stimulation mentale améliore l’adaptabilité du comportement, réduit le stress et renforce le lien entre le chien et son propriétaire.

La stimulation mentale est particulièrement cruciale pour une race primitive comme le Shiba Inu, qui peut être enclin à l’agressivité et/ou à l’anxiété.

De simples puzzles pour chiens aideront votre Shiba Inu à résoudre des problèmes tout en ajoutant de la variété à sa routine quotidienne.

N° 7 – Pas assez d’entraînement

Les Shiba Inu ne sont pas les races de chiens les plus faciles à dresser.

Certains propriétaires de Shiba Inu s’en servent comme excuse pour ne pas éduquer correctement leur chien. « Oh, il n’écoutera pas », disent-ils, ou « ces chiens sont trop têtus pour être éduqués ».

Si les Shibas peuvent parfois être têtus, ce n’est en aucun cas une excuse pour ignorer l’éducation.

C’est en fait une bonne excuse pour passer plus de temps à entraîner votre Shiba Inu.

Le dressage, en particulier le dressage à l’obéissance, peut garantir une relation saine entre vous et votre chien et, plus important encore, la sécurité de votre chien et de ceux qui l’entourent.

Les Shiba Inu qui ont été correctement dressés sont :

Moins susceptibles de fuir ou de s’échapper

Il est plus facile de marcher quand on est blessé.

Excellents avec les autres chiens, les humains et même les enfants.

Moins susceptibles d’infliger des dommages physiques (morsures) et matériels (mâchonnements) si vous l’emmenez avec vous pratiquement partout où vous allez.

Il est plus facile à soigner chez le vétérinaire ou en cas d’urgence.

Le toilettage et le bain sont plus faciles.

Les membres de votre famille élargie sont plus heureux et en meilleure santé.

Pour faire simple, vous devez entraîner votre ou vos Shiba Inu. Ce n’est pas la tâche la plus facile, mais avec de la patience, de la persévérance et les instructions appropriées, c’est possible.