Dressage Spitz Japonais

Spitz Japonais : les bases du dressage

Il est essentiel pour les maitres de Spitz Japonais comme vous de connaître certains facteurs de base qui déterminent votre relation avec votre Spitz japonais et qui peuvent vous aider à le dresser efficacement.

Avant de commencer le dressage de votre Spitz Japonais, il est absolument essentiel que vous établissiez un lien affectueux avec lui. C’est important car cela vous aidera à comprendre ses besoins et ses instincts et permettra à votre Spitz Japonais d’avoir une confiance totale en vous. Le Spitz Japonais est un excellent compagnon de par son caractère loyal, enjoué et affectueux, il sera plus simple de lui faire apprendre et de le dresser rapidement.

Créer un lien avec votre Spitz Japonais

La création d’un lien avec votre Spitz Japonais est la première étape, et la plus cruciale, pour réussir son éducation. Dès que vous adoptez et accueillez un Spitz Japonais à la maison, vous devez d’abord essayer de développer une relation attentionnée et affectueuse avec lui afin de gagner sa confiance.

Lorsque le Spitz Japonais est rassuré, se sent à l’aise et qu’il sait qu’il fait partie de la famille, votre anaimal de compagnie est plus enclins à répondre aux ordres de son maître. Comme dans toute relation, il doit y avoir une confiance et un respect mutuels entre vous et votre Spitz Japonais.

La confiance prend du temps à se développer et le respect vient de la définition de limites et du traitement de toute violation de ces limites avec fermeté et équité.

Sans limites applicables, le respect ne peut pas être développé. Et lorsqu’il n’y a pas de respect, il est presque impossible de créer un lien et de dresser correctement un Spitz japonais.

4 règles d’or pour construire une relation avec votre Spitz Japonais :

  1. Passez du temps avec votre animal de compagnie (temps de jeu et de caresse)
  2. Emmenez-le régulièrement à l’extérieur pour lui faire découvrir de nouvelles expérienses et rencontres
  3. Établir et promouvoir un niveau de respect mutuel
  4. Développer un mode de communication pour comprendre les besoins de votre chien

Créer un lien avec votre Spitz japonais ne vous aidera pas seulement à mieux le gérer, mais fera aussi de lui un animal calme, tranquille et extrêmement bien adapté.

Aimez votre Spitz japonais et il vous aimera en retour

Une fois que vous aurez réussi à créer un lien avec votre Spitz Japonais, vous pouvez être sûr que le dresser et lui apprendre de nouveaux tours astucieux sera un jeu d’enfant.

La période d’apprentissage de votre Spitz japonais peut être divisée en cinq phases :

La phase d’enseignement – C’est la phase où vous devez montrer physiquement à votre Spitz Japonais ce que vous voulez qu’il fasse exactement.

La phase d’entraînement – C’est en forgeant qu’on devient forgeron. Une fois la leçon apprise, pratiquez avec votre Spitz Japonais ce que vous venez de lui apprendre.

La phase de généralisation – Ici, vous devez continuer à vous entraîner avec votre Spitz Japonais dans différents endroits et dans un environnement avec peu de distractions. Vous pouvez emmener votre Spitz Japonais en promenade ou dans un parc proche et lui ordonner de pratiquer ce que vous lui avez appris.

Le fait de pratiquer les leçons apprises dans plusieurs endroits et en présence de petites distractions l’aidera à mieux apprendre et retenir les leçons.

La phase de test – Une fois que vous êtes sûr que votre Spitz Japonais a atteint un taux de réussite élévé, il répond correctement presque à chaque fois que vous lui donnez un ordre, vous devez commencer à tester sa précision dans des endroits plus récents où il y a beaucoup de distractions.

Exemple : Emmenez-le dans un lieu avec beaucoup de personnes ou de chiens et demandez-lui d’obéir à votre ordre. Il se peut qu’il ne donne pas la bonne réponse dès la première fois, mais vous ne devez pas perdre espoir.

L’idée est de tester votre Spitz Japonais pour voir comment il réagit dans un environnement nouveau pour lui. Mettez en place une situation où vous avez le contrôle de l’environnement et de votre Spitz Japonais.

Il n’y a que deux possibilités :

Votre Spitz Japonais réussit !!! (Champagne  !)

Si votre Spitz japonais échoue, réexaminez la situation. Revoyez et/ou modifiez votre entraînement. Puis réessayez.

Continuez à tester jusqu’à ce qu’il réussisse. Suivez la règle : patience, persistance, félicitations.

Phase d’intériorisation – Enfin, vient la phase extrêmement gratifiante où votre Spitz Japonais fait tout ce qu’on lui a appris, même sans vos ordres.

N’oubliez pas :

Ne grondez jamais votre Spitz Japonais s’il échoue. Ce n’est pas sa faute. C’est vous qui avez échoué en tant que dresseur !

Vous devez être patient et persévérant pour que vos efforts soient récompensés.

Appréciez et aimez votre Spitz Japonais lorsqu’il fait bien les choses ! Un peu d’encouragement fera des merveilles pour votre Spitz japonais.

Le dressage des Spitz japonais est facile si vous le faites correctement.